Le réseau professionnel : un « must have » pour réussir sa carrière

66% des cadres estiment que le réseau professionnel est un « must » pour réussir une carrière…

Mais 85% admettent n’entreprendre aucune démarche construite pour « faire du réseau » ?

Cette étonnante contradiction est révélée par une étude inédite publiée hier sur les réseaux professionnels – menée dans le cadre du Prix Trajectoires HEC au Fémininpar HEC Alumni, Ipsos et le Boston Consulting Group – et qui fait apparaitre la très grande place laissée à l’hasard (85%), les réseaux des « anciens élèves » (50%)  et les collègues du 1er  job (58%) dans la construction d’un réseau professionnel !

Etant donné qu’un réseau professionnel est jugé presque unanimement  comme étant la pierre angulaire dans la constitution d’un patrimoine professionnel réussit, pourquoi tant d’inefficacité et d’insatisfaction ressentie ?

Pour Dominique Lévy-Saragossi, Directrice Générale Ipsos France, « Le réseau s’apparente principalement à un territoire d’échanges et de services rendus qu’il faut entretenir sur le long terme et donc chronophage ». En effet, 73% des cadres sondés pensent que le temps est l’élément manquant qui empêche d’entretenir correctement un réseau.

 » ‘Fais ton réseau ! ‘ apparaît alors comme une injonction lourde, contraignante, quasi-intimidante pour nombre de personnes » selon Dominique Lévy-Saragossi, avec le constat que 49% des répondants pensent qu’entretenir un réseau professionnel leur demande des efforts « considérables ».

La perception serait donc qu’il s’agit d’une affaire de temps (précieux) et de labeur (dur), sans avoir une vraie maitrise du sujet  puisque 59% des cadres estiment que « faire du réseau » requiert un vrai apprentissage pour comprendre ses techniques obscurs.

Avec de telles à prioris, qui aurait envie de faire du réseau ?

Mais la réalité est toute autre. Mme. Lévy-Saragossi affirme que l’étude « dévoile que la pratique du réseau ne repose pas sur une quelconque forme de compétence technique mais plutôt sur des valeurs de curiosité, de partage et une sociabilité naturelle qui favorise l’entre soi. »

C’est donc une véritable « attitude réseau », avec ses bons réflexes et ses simples plaisirs de partage qui permet de gagner en aisance et efficacité.

Quel que soit votre niveau d’expérience et votre situation, vous vous devez de continuellement entretenir et faire vivre votre réseau. Et avec un peu de curiosité et de méthode, vous trouverez rapidement votre manière de rayonner en respectant vos contraintes et vous gagnerez quelques longueurs d’avance sur le 85% de ceux qui attendent à ce que les opportunités arrivent, par le fruit de l’hasard !

***

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :