Comment bien rediger sur le web

Écrire pour le web est une tâche qui requiert beaucoup de technique. Une page web ou un article de blog ne s’écrit pas comme un livre, un conte, une nouvelle, une chronique ou une histoire. En effet, les gens consomment les textes sur le web de façon bien différente que sur les autres médias écrits. Il vous faut donc écrire du contenu optimisé pour répondre aux attentes et aux besoins des internautes qui atterriront sur vos pages.

Un autre point qui diffère avec le contenu web est le fait que tous vos contenus peuvent être référencés par les moteurs de recherche comme Google ou Bing vous donnant ainsi une opportunité d’être trouvé sur le web. Dans ce contexte, votre rédaction doit être optimisée pour les moteurs de recherche en plus d’être orientée sur les besoins de vos lecteurs.

Découvrez, dans cet article, la rédaction web et comment créer du contenu sur le web optimisé pour vos visiteurs et les moteurs de recherche.

Écrire, pour qui?

La première règle pour bien écrire sur le web est de penser à votre visiteur-cible, soit le persona. Un persona est une représentation semi-fictive de votre consommateur idéal basée sur des données réelles ou encore fondées sur des statistiques démographiques et comportementales. Savoir pour qui écrire est essentiel lors de la rédaction web.

Ce qui est important de retenir au sujet des personas, c’est que si nous n’avons pas de personas, nous n’avons pas de direction. En effet, les personas nous permettent d’identifier où nos consommateurs idéaux passent leur temps sur Internet. Ainsi, nous pourrons nous positionner aux bons endroits afin de les rejoindre. Si vous savez ce que votre consommateur idéal est sur le point d’accomplir, vous pourrez créer tout ce dont il aura besoin dans l’accomplissement de ses objectifs et défis à venir. Ainsi, en ayant des personas représentant vos consommateurs idéaux, vous serez en mesure de créer le bon contenu pour les rejoindre, entre autres sur votre blogue.

Choisir les mots-clés

Lorsqu’on a un site web et qu’on écrit sur le web, on cherche à se positionner sur des mots-clés pertinents à notre secteur d’activité qui ont un potentiel d’être cherchés dans les moteurs de recherche par des clients potentiels. Par contre, comme plusieurs personnes l’ignorent, une page web ne peut être optimisée que pour un seul mot-clé ou phrase-clé (eh oui, un seul !). Dans cet ordre d’idées, il convient d’avoir autant de pages/articles sur votre site que de mots-clés sur lesquels vous voulez être positionné.

  • Avoir un seul thème par page articulé autour d’un mot-clé précis. Pour le choisir, utiliser le Google Keyword Planner, outil offert gratuitement avec un compte Google AdWords. Cet outil vous permettra de voir quels mots-clés ont les plus hauts volumes de recherche et quel est le niveau de difficulté pour s’y positionner. Vous devez choisir des mots-clés qui offrent un bon ratio volume/difficulté.
  • Optimiser le contenu pour un mot-clé spécifique, donc celui pour lequel vous désirez classer la page.
  • Minimum de 300 mots par page, mais 600 à 1000 mots sont recommandés pour optimiser la pertinence de la page.
  • Avoir le mot-clé spécifique (ainsi que des synonymes) plusieurs fois sur la page, à la fois dans des titres, des sous-titres et dans le corps du texte. Par contre, il ne faut pas que le mot-clé soit présent trop souvent sur la page, car les moteurs de recherche pourront juger que votre page est un « spam ».

Avoir une mise en forme

Les gens consomment l’information différemment sur le web, ils scannent la page rapidement afin de déterminer si le contenu leur est pertinent et s’il répond à leurs besoins. Ils vont souvent quitter s’ils ne trouvent pas l’information désirée en quelques secondes. Dans ce contexte, il convient que vos pages web et vos articles de blogue aient une mise en forme permettant d’évaluer rapidement sa pertinence. Ainsi, on devrait y retrouver les éléments suivants :

  • Listes : Utiliser les listes à puces et les listes à numéros pour présenter l’essentiel du contenu
  • Titres : S’assurer d’utiliser les titres et les sous-titres afin de faciliter l’identification du contenu de la page.
  • Gras/Souligné : Présenter certains mots en gras, en italique ou en souligné pour les faire ressortir du lot.
  • Paragraphes : Présenter l’information divisée en paragraphes. Chaque paragraphe devrait aborder une seule idée.
  • Appel à l’action : Inviter vos visiteurs à procéder à une action précise (ex : télécharger un document, contacter votre équipe, acheter maintenant, etc.)

Optimiser les balises SEO

Sur des pages web, il y a deux balises SEO très importantes desquelles vous devez connaître l’existence.

Premièrement, la balise titre est la balise qui introduit le contenu dans le code HTML. C’est aussi le texte qui va apparaître dans les résultats des moteurs de recherche. Si vous utilisez un CMS pour votre site (content management system) il est facile de déterminer le titre de votre page ou de votre article lors de leur création.

  • La balise titre doit être unique pour chaque page et pertinente afin d’optimiser l’expérience de l’utilisateur.
  • La balise titre doit se limiter à 66 caractères, puisqu’il s’agit du nombre de caractères visibles dans les engins de recherche. Cette pratique optimise l’expérience des utilisateurs de Google.
  • Les principaux mots-clés pour le référencement de la page devraient être placés le plus près possible du début de la balise titre.

Deuxièmement, la balise méta-description est une courte description du contenu de la page. Même si elle n’a pas d’incidence directe sur le référencement naturel de la page et la position de celle-ci dans les pages de résultats des moteurs de recherche, elle ajoute beaucoup de valeur au niveau de l’expérience-utilisateur, car elle représente l’aperçu de la page affiché dans les résultats de recherche. Ainsi, elle peut avoir une incidence sur la propension de l’internaute à cliquer sur votre lien plutôt qu’un autre.

  • La balise méta-description doit être unique pour chaque page et doit contenir les principaux mots-clés de la page web.
  • La balise méta-description doit contenir entre 140 et 150 caractères, incluant les espaces, afin d’être à la fois précise et affichée en totalité dans les moteurs de recherche.
  • La balise méta-description doit contenir les mots-clés, car les mots-clés entrés dans la requête de recherche par les utilisateurs apparaîtront en gras dans la méta-description.

Penser aux liens

Sur le web, des liens sont créés lorsque des pages envoient du trafic vers une URL. Ces liens peuvent être externes (dirigeant vers un autre site) ou encore internes (dirigeant vers d’autres pages du même site).

Les moteurs de recherche déterminent trois éléments très importants en référencement naturel avec les liens entrants vers votre site web :

    1. La popularité
    2. L’autorité
    3. La confiance

Par exemple, les sites de confiance ont tendance à faire des liens vers d’autres sites de confiance, alors que les sites de spam ont tendance à en faire vers d’autres sites de spam. Les liens servent donc souvent à déterminer à quel type de sites un site donné peut être lié.

Même si la construction de liens peut vous sembler peu pertinente dans la stratégie de contenu, détrompez-vous ! Créer des liens internes sur votre site web vous permet de diriger du trafic sur des pages spécifiques, leur attribuant du même coup de l’autorité et de la notoriété.

En plus d’avoir à évaluer les liens entrants, il faut s’assurer que le texte d’ancrage d’un lien soit représentatif du contenu de la page de destination. Le texte d’ancrage, c’est le texte sur lequel le lien est installé.

Par exemple, si des douzaines de liens pointent vers votre site avec le texte d’ancrage « Solutions web », vous avez plus de chances d’être classés pour ce mot que si le texte d’ancrage est sur quelque chose comme « Cliquez ici ».

Ainsi, dans la phrase « Cliquez ici pour en savoir plus sur nos solutions web », le lien devrait être installé sur les solutions web.

Attention à la duplication de contenu

Sur le web, il est très important de créer du contenu original, non seulement pour vos visiteurs, mais aussi pour les moteurs de recherche. Si Google s’aperçoit que vous avez repris du contenu d’un autre site web, vous en serez punis et vous ruinerez ainsi tous vos efforts en référencement naturel. Assurez-vous donc de toujours écrire vous-même du contenu original de qualité qui sera pertinent pour vos visiteurs.

Ne pas oublier le contenu média

Si vous prévoyez utiliser des images, vidéos ou autres sons sur vos pages, vous devez savoir que ces éléments devront aussi être optimisés au niveau du référencement.

En effet, les moteurs de recherche comme Google sont très bons pour analyser vos pages web. Par contre, ils n’ont pas encore de yeux ! Alors, si vous ne précisez pas ce que contient une image ou un vidéo, les moteurs de recherche sauront qu’il y a une image ou un vidéo sur une page en question, mais ils ne sauront pas de quoi ce contenu média traite exactement.

Voici une liste d’éléments clés à retenir pour le référencement du contenu média :

  • Pour les images, s’assurer que le nom du fichier utilisé est représentatif du produit (Ex : chapeau-bleu.jpg plutôt que img2288302.jpg). Il faut s’assurer que l’image a un nom pertinent avant de la charger sur vos serveurs.
  • Vous devriez avoir au moins une image par page web. Optimisez chacune d’elles en identifiant clairement ce qu’elles représentent dans les balises alternatives (ALT text). (Ex : ‘Chapeau). La balise ALT est facilement identifiable et éditable sur la plupart des CMS.
  • Si vous avez des vidéos, chaque vidéo devrait avoir sa propre page. Assurez-vous d’avoir un résumé de la vidéo, ou encore mieux, un verbatim. Un bon truc est d’écrire un article de blogue pour chaque vidéo et d’inclure le vidéo sur cette page. Ainsi, votre vidéo sera facilement trouvable sur le web. Surtout si vous avez bien optimisé votre contenu pour un mot-clé spécifique !
  • Souvenez-vous d’une chose : les moteurs de recherche ne peuvent analyser le contenu audio ou vidéo ; il ne peuvent lire que le texte !

Comment bien écrire sur le web exige de penser en termes de référencement, de mots-clés et d’optimiser le contenu pour votre visiteur cible.  Si vous avez d’autres conseils pour la rédaction web, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s